FANDOM


5 145 Pages



Cet article concerne le jeu original sorti uniquement au Japon. Pour la version Mario occidentale, voir Super Mario Bros. 2.
Cet article est une ébauche.
200px-Goomba Artwork - Super Mario 3D World
Vous pouvez aider le Wiki Mario en le développant.
200px-Goomba Artwork - Super Mario 3D World

Yume Kōjō: Doki Doki Panic (夢工場ドキドキパニック) est un jeu de plate-formes ne faisant pas partie de la série Super Mario, développé par Nintendo, en coopération avec la chaîne Fuji TV. Il est sorti en 1987, au Japon uniquement, sur Famicom Disk System.

Le jeu a été produit par Shigeru Miyamoto, créateur de Mario. Il a donc quelques ressemblances avec les jeux Mario, comme les pièces faisant le même son que dans Super Mario Bros. et l'apparition d'une super étoile rendant invincible.

Histoire

Les personnages ont été créés par la chaîne télévisée japonaise Fuji Television en tant que mascottes pour promouvoir l'évènement Yume Kōjō de 1987. Il s'agissait d'un évènement présentant des nouvelles technologies dans les villes de Tokyo et Osaka, tout en s'inspirant d'un carnaval brésilien. Cette promotion incluait cette collaboration avec Nintendo pour produire un jeu peu de temps avant la sortie. L'évènement a impliqué des masques inspirés par le carnaval italien, ce qui se retrouve dans le jeu avec des ennemis masqués, et Phanto étant lui-même un masque.

Le jeu est sorti en dehors du Japon en remplaçant les mascottes de Yume Kōjō par Mario, Luigi, Peach et Toad, sous le nom de Super Mario Bros. 2. Plus tard, la version Mario de Yume Kōjō: Doki Doki Panic est sortie au Japon sous le nom de Super Mario USA.

La raison du changement est que la suite originale de Super Mario Bros., qui est sortie en dehors du Japon sous le nom de Super Mario Bros.: The Lost Levels, a été jugée trop difficile pour les joueurs occidentaux. Ce choix semble également avoir été fait puisque le jeu original comptait sur le contexte d'un évènement japonais, ce qui aurait été entièrement incompris par un public du reste du monde.

Influence sur la série Mario

Même si Yume Kōjō: Doki Doki Panic n'a aucun lien avec la franchise Mario, le jeu a créé des ennemis qui deviendront des personnages récurrents dans l'univers Mario. Les principaux étant le personnage de Birdo et des ennemis comme les Maskass, les Pokey et les Bob-omb. D'autres créations de ce jeu, comme Pidgit, sont réapparues moins récurrentes dans des jeux Mario, alors que d'autres éléments, comme Wart, Mouser, Tryclyde et Clawgrip, ont principalement été oubliés.

Ce jeu introduit l'aptitude de Peach qui lui permet de flotter, ce qui devient une capacité récurrente. Le principe de la vitesse de Toad a également été repris dans Super Mario 3D World et Super Mario Run. Ce jeu n'est cependant pas celui qui a introduit le principe que Luigi peut sauter plus haut que Mario, puisqu'il a également cette aptitude dans The Lost Levels. Le fait qu'il remplace "Mama" en ayant la même habilité qu'elle semble donc être une pure coïncidence.

DIC Entertainment s'est également servi des ennemis et musiques de ce jeu dans la série Super Mario Bros., lorsqu'il était encore récent. Wart étant absent, Mouser et Tryclyde servent Bowser à la place.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .