FANDOM


5 134 Pages

Cet article est mal écrit.
M&L Pargne
Réécrire cet article, le compléter ou corriger les fautes de français sont dans nos projets. Vous pouvez cependant nous aider en le modifiant.
Toad pleure

La Game Boy est une console de jeux vidéo portable sortie en 1989/1990. Conçue par Gunpei Yokoi, notamment connu comme étant le créateur du Game & Watch, la console fut assez connue). C'est une console 8-bits, faisant partie de la quatrième génération. La Game Boy est l'une des consoles les plus vendues au monde, même si niveau technique les autres consoles portables concurrentes étaient plus puissantes.

Histoire

Un jour, Gunpei Yokoi, voulait concevoir une console portable dont la puissance serait égale (comparable) à celle de la NES (Famicom au Japon). Malheureusement, l'écran est monochrome (noir et blanc), faisant de cette console une console portable à très bas prix? Cette console reprend alors le concept de la Microvision en 1979 (première console portable au monde à être conçue avec un écran LCD, conçue par Jay Smith chez IBM avec un écran de pixels noirs et blancs). La Microvision avait comme la Game Boy le concept des jeux en cartouches (d'ailleurs, à la base, le but de Gunpei Yokoi dans les Game & Watch étaient de ne pas faire des cartouches mais un sel jeu intégré par Game & Watch). En France, quand elle sort le 28 septembre 1990, la Game Boy ne coûte que 590 francs (soit 90 €) et les jeux coûtaient 195 francs (soit 30 €). En plus, la Game Boy se vendait avec un câble Link, des Écouteurs Stéréo, le jeu Tetris plus 4 piles LR6 offerts, et seulement pour 590 francs, soit pour 90 € ! Ceci fait un record à l'époque pour la France, soit 1,2 millions de consoles vendus en 1 an. Mais l'incroyable succès est surtout dû grâce à 2 jeux, le premier, Tetris, jeu qui deviendra plus tard un des jeux vidéo les plus vendus de l'histoire, et le deuxième est Pokémon Version Bleue (Pokémon Version Vert au Japon) et Pokémon Version Rouge, jeux qui feront naître la franchise Pokémon de Satoshi Tajiri, deuxième saga de jeux vidéo la plus grande après la série Super Mario, faisant propulser du coup la Game Boy à la troisième place des consoles les plus vendues de l'histoire du jeux vidéo après la PlayStation 2 de Sony et la Nintendo DS.

Grâce à sa petite taille, une autonomie énorme, un catalogue de jeux très enrichi pour l'époque et son prix réduit et malgré son graphisme dit "moyen", la Game Boy est devenue une incroyable console qui a marqué grandement l'histoire du jeu vidéo. Ensuite, grâce au succès, Nintendo conçoit alors la Game Boy Color puis ensuite la Game Boy Advance portant des jeux exclusifs à la console mais gardant un port spécial pour les jeux Game Boy en hommage et en mémoire à leur chère "console d'origine".

Spécifications techniques

  • Processeur Principal : Custom 8-Bits Sharp x 80 qui est cadencé à 4,194304 MHz
  • Sa Mémoire Principale (soit RAM) contient 8 Kio
  • Écran LCD
  • Capacités Graphiques : 160 x 144 en 4 nuances de gris, allant jusqu'à 40 sprites simultanément (8 x 8 ou 8 x 16)
  • Mémoire Vidéo contenant 8 Kio
  • Capacités Sonores avec 4 Voies Stéréo
  • Mémoire de Masse : Cartouches de Jeux contenant 32 Kio à 8 Mio
  • Connecteurs : port série pour mise en réseau des Game Boy (pouvant aller jusqu'à quatre)

Différentes Sortes

Game Boy Pocket

Game Boy Pocket

Game Boy Pocket

En 1995, Gunpei Yokoi, voyant l'échec de la Virtual Boy, essaye de se rattraper en relookant de nouveau la Game Boy. Car Nintendo voit déjà à l'avance la chute les ventes de la Game Boy car il n'y a plus de successeur à la Game Boy car surtout, Nintendo avait tout "miser" sur la Virtual Boy. Mais en attendant, pour pas que les fans croient que Nintendo a décidé d'arrêter car il ne fait plus rien, Nintendo sort alors comme ça la Game Boy Pocket le 21 Juillet 1996 au Japon, puis quelques moins plus tard dans le reste du monde. Cette console n'est pas plus différente de la Game Boy originale, juste la taille réduit à 30 %, l'écran qui a très très légèrement grandit en oubliant l'aspect verdâtre de la Game Boy, et de son autonomie qui peut aller jusqu'à 10 Heures avec 2 piles LR03 (par rapport à la Game Boy utilisant plus de piles, soit 4 piles LR06). Les premières Game Boy Pocket étaient dépourvues de voyant indiquant le niveau de batteries de la console.

Game Boy Light

Game Boy Light

Game Boy Light

Sorti uniquement au Japon le 14 Avril 1998, il a à la différence de son prédécesseur, la Game Boy Pocket, une chose qui lui manquait le plus, une très bonne lisibilité, grâce à un système de rétro-éclairage. Ceci est une sorte de révolution chez la famille de la Game Boy car elles avaient tous le même défaut, une visibilité de l'écran dans le noir (car on ne voyait rien dans le noir). L'interrupteur "classique" "On-Off" (On pour allumer la console et Off pour l'éteindre) est doté cette fois-ci de l'option "Light", permettant d'activer ou même de couper le rétro-éclairage dans redémarrer la Game Boy Light. Cette fois-ci, l'autonomie varie de 12 h avec la lumière allumée et de 20 h lumière éteinte ! Il y a à part ça très peu de différence avec la Game Boy Pocket, si ce n'est que la taille ayant légèrement augmentée. Il y a des versions bien plus rares que la version Gold ou Silver : la Version Pokémon Center Tokyo, la Version Astro Boy, la Version Toys R'Us, etc... La Game Boy Light a été par-contre rapidement éclipsée par la Game Boy Color. Pas pour un échec mais c'est parce que Nintendo voulait contrecarrer des plans de plus en plus "agressives".

Game Boy Color

Game Boy Color (Édition Spécial Pikachu)

Game Boy Color

Article détaillé : Game Boy Color

La Game Boy Color (Japonais : ゲームボーイカラー, soit Gēmu Bōi Karā), en abrégé, GBC, est une console portable bien sûr sorti le 21 Octobre 1998 au japon, le 18 Novembre 1998 aux États-Unis et le 23 Novembre 1998 en Europe. Elle succède du coup la Game Boy et toute sa gemme car elle possède des jeux exclusives à elle. Elle a une palette de couleurs plus grand que la Game Boy, une mémoire 2 fois plus grande, un processeur plus rapide. La console peut reprendre comme d'habitude tous les jeux de la Game Boy. La Game Boy Color a eu 6 coloris : rouge, vert, bleu, violet, rose, jaune et transparent (de couleur violet clair). Chez Nintendo, pendant la génération de la Game Boy, se concentrait que sur les jeux et non une vraie nouvelle console dans la génération de la Game Boy. Mais c'est en 1998, qu'une deuxième génération de la Game Boy dans la cinquième génération de consoles, et qui coïnciderait à peu près avec le dixième anniversaire de la Game Boy. À l'époque, ce que voulait les joueurs pour la console était la couleur comme les autres consoles concurrentes de la cinquième génération. La Game Boy Color reçu alors un succès immense car Nintendo fit ce qu'avait dit les joueurs, d'où le nom de la Game Boy Color. Un record avait été établi pour la console, c'était que tous les jeux sortis se sont vendus par millions, ce record est encore aujourd'hui imbattable vu la tonne de jeux qui de moins en moins passent le cap des millions. Pour voir les Spécifications Techniques de la Game Boy Color, voir ici.

Successeurs

Ses 2 successeurs sont la Game Boy Advance (avec la Game Boy Micro) & la Game Boy Advance SP. Ses successeurs ont eu aussi 2 autres "descendants" qui sont la Nintendo DS & la Nintendo 3DS (successeur à la Nintendo DS) puis de nouveau ils ont eu un successeur, la New Nintendo 3DS. On pourrait donc dire que la Nintendo DS a comme "ancêtre" la Game Boy. Et par conséquence, la Nintendo 3DS a pour "arrière ancêtre" et donc la New Nintendo 3DS a donc pour "arrière-arrière ancêtre" la Game Boy. D'ailleurs, la Nintendo 3DS & la New Nintendo 3DS ont vécu la même histoire que la Game Boy et la Game Boy Color, 2 consoles de la même famille de consoles mais ayant des différences particulièrement grandes avec la console succèdent l'autre avec des jeux exclusives à elle.

Jeux Mario sortis

Game Boy


Accessoires

  • Game Boy Printer (japonais : ポケットプリンタ, Poketto Purinta ou simplement Pocket Printer) : il permet d'imprimer les document d'un jeu Game Boy, en particulier les jeux Pokémon comme Pokémon Version Jaune ou les jeux Pokémon de la seconde génération.
  • Game Boy Camera (japonais : ポケットカメラ, soit Pocket Camera) : le Game Boy Camera permet de stocker 40 photographies en 4 niveaux de gris, d'une taille de 128X112 pixels. La caméra intègre aussi quelques filtres ; classique, à grains, ainsi que noir et blanc.
  • Câble Link : le câble permet de relier 2 Game Boy entre eux, voire 4 pour certains jeux qui le permettent, pour s'échanger des données, des Pokémon, ou simplement jouer ensemble. Dr. Mario ou Super Mario Bros. Deluxe sont des jeux capables d'exploiter ce système. Cependant le câble ne fonctionne pas pour des modèles apparus après celui du Game Boy ; il en faudra alors un autre : le câble modèle MGB-004.
  • Radio Game Boy : accessoire permettant comme son nom l'indique d'écouter la radio.
  • GB Memory Cartridge : uniquement disponible au Japon, cette cartouche permettait de télécharger dessus des jeux.
Consoles de jeux et autres
Consoles de salon
Nintendo Entertainment System/Family Computer (Family BASIC, Famicom Disk SystemSuper Nintendo (Sattelaview, Super Game Boy) • Nintendo 64 (Nintendo 64 Disk Drive) • GameCube (Game Boy Player) • Wii (Console Virtuelle Wii, WiiWare) • Wii U (Console Virtuelle Wii U)
Consoles portables
Game & WatchGame BoyVirtual BoyGame Boy ColorGame Boy AdvanceNintendo DS (Nintendo DSi, DSiWare) • Nintendo 3DSNew Nintendo 3DS
Consoles hybrides
Nintendo Switch
Nintendo Classic Mini
NES - Super Nintendo
Autres
Nelsonic Game WatchNintendo Vs. SystemNintendo PlayChoice-10MS-DOSPhilips CD-iVisteon Dockable Entertainment System

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .